Ressources rh

 
illustration améliorer reconnaissance au travail
  • Management et bien-être
  • 01/03/2022

12 idées pour améliorer la reconnaissance au travail

C’est le 1er mars et, au-delà du printemps qui se rapproche et vient réveiller les sourires des collaborateurs, c’est également la journée du compliment !

En ce jour, vous avez peut-être prévu de complimenter votre moitié sur sa tenue, ou bien d’adresser un plus large sourire à votre boulanger. Mais avez-vous pensé à formaliser la reconnaissance que vous avez envers vos collaborateurs ?

Que vous soyez un manager à la recherche de solutions pour développer la reconnaissance au travail dans votre équipe, ou bien un RH en quête de bonnes pratiques, vous trouverez dans cet article de quoi booster la reconnaissance au travail dans votre entreprise !

 

Pourquoi vous pencher sur la reconnaissance de vos employés ?

Aujourd’hui, la reconnaissance au travail n’a rien d’anecdotique pour les entreprises. Le fait de s’intéresser au bien-être au travail de vos collaborateurs et, plus globalement, à l’expérience qu’ils font de votre entreprise, a de véritables bénéfices.

Pourquoi donc chercher des leviers pour reconnaître le bon travail de vos talents ?

  • Pour fidéliser les collaborateurs. A l’heure actuelle, le salaire ne suffit plus à fidéliser vos talents ! Le fait de sentir que son travail est reconnu et apprécié permet de créer un véritable sentiment d’appartenance à l’entreprise chez vos collaborateurs, et réduit donc le turn-over de votre organisation. Ce besoin de reconnaissance est d’ailleurs d’autant plus fort chez les jeunes recrues, qui veulent donner du sens personnel à leur carrière professionnelle.
  • Pour améliorer leur motivation et leur engagement. Reconnaître la qualité du travail d’un collaborateur, ou bien son adhésion à la culture d’entreprise, accroît significativement son efficacité à son poste de travail. De quoi réduire l’absentéisme, et créer une ambiance de travail vertueuse pour tous !
  • Pour limiter les risques de burn-out ou de bore-out. Développer la reconnaissance au travail, et savoir féliciter les collaborateurs des efforts fournis au quotidien, c’est aussi justifier l’intensité qu’ils mettent dans leurs tâches quotidiennes. De quoi les aider à mieux gérer leur stress au travail. Qui plus est, en montrant des signes de reconnaissance à leurs collaborateurs, les managers développent plus de proximité avec eux, et peuvent ainsi mieux repérer les signes avant-coureurs de problèmes de santé au travail.

Alors, persuadé de l’importance de la reconnaissance de vos collaborateurs, non seulement sur leur épanouissement et leur bien-être au travail, mais aussi sur la performance de l’entreprise ?

 

12 pistes pour favoriser la reconnaissance au travail dans votre entreprise

S’il est assez simple de complimenter ponctuellement un collaborateur face à un travail bien fait, la reconnaissance au travail est une notion qu’il est important de cultiver au quotidien.

Découvrez ici quelques pistes pour formaliser cette reconnaissance, qui sont autant de leviers de motivation et d’engagement pour vos collaborateurs.

  • Utiliser les réunions d’équipe pour féliciter

Les réunions d’équipe, lorsqu’elles sont trop fréquentes et mal menées, peuvent être un facteur de démotivation, voire d’insatisfaction, pour les collaborateurs. Et si vous retourniez la tendance, en créant un rituel où vous félicitez vos équipes à la fin de chaque réunion ?

Que ce soit pour reconnaître le bon travail accompli par un collaborateur en particulier, ou saluer l’équipe au global, ce type de démarche permet de ritualiser la reconnaissance au travail, et de créer une véritable cohésion d’équipe.

 

  • Mettre en place une plus juste rémunération

Si l’argent ne fait pas le bonheur (ni la qualité de travail au travail), il est crucial pour une entreprise de proposer une rémunération en lien direct avec les efforts fournis par les collaborateurs.

Un juste salaire, ou bien des primes basées sur des objectifs tant quantitatifs que qualitatifs, demeurent de bonnes manières de témoigner de votre gratitude envers vos collaborateurs. N’hésitez donc pas à revoir votre politique de rémunération, mais aussi votre grille d’évolution de carrière, en fonction de l’engagement de vos collaborateurs.

 

  • Proposer des récompenses en nature régulières

Médaille, titre d’employé du mois, chèque cadeau ou bon pour un dîner au restaurant… Voilà autant d’éléments qui peuvent entrer dans votre budget de l’entreprise, pour favoriser la reconnaissance des collaborateurs les plus engagés.

Associées à un simple compliment oral, ou à une petite note, ces récompenses en nature sont des formes de reconnaissance plus informelles que la rémunération, et motivent vos collaborateurs à continuer leurs efforts.

 

  • Développer une culture du feedback

Positif comme négatif, un feedback bien construit témoigne de l’engagement du manager envers ses collaborateurs, et de l’attention qu’il porte à leur travail. Ce feedback peut aussi bien se faire de vive voix, sur le moment même, ou bien par un simple email.

La clé d’un feedback bien ficelé ?

  • D’une part, le choix du bon moment : s’il s’agit d’un feedback individuel, il est important de réserver un moment de tête-à-tête avec le collaborateur. D’autant plus si vous devez lui proposer des pistes d’optimisation de son travail : votre collaborateur doit se sentir à l’aise pour vous poser des questions à ce sujet.
  • D’autre part, la précision du feedback : un simple “bon travail !” ne suffit pas, veillez à développer les arguments qui justifient vos encouragements, et montrent que vous appréciez votre collaborateur à sa juste valeur.

 

Vous pouvez aussi vous laissez tenter par le feedback 360°, une méthode d’évaluation qui implique l’entourage professionnel du collaborateur. Pour vous lancer, téléchargez notre modèle de d’entretien feedback 360°.

Je télécharge le modèle

 

  • Créer des moments informels individuels avec vos collaborateurs

Favoriser l’esprit d’équipe oui ; mais il est également important de ménager des instants au quotidien avec chacun des collaborateurs de son équipe.

Qu’il s’agisse d’un simple café pris en salle de détente, d’un déjeuner en tête-à-tête, ou d’un instant particulier avec un collaborateur qui fait face à une période particulièrement stressante, ces moments sont autant de facteurs de motivation supplémentaires pour les équipes.

Profitez de ces moments pour parler du plan de carrière de chacun, de leurs ambitions et de leurs envies. Cela vous permettra, par la suite, de déployer des leviers concrets de reconnaissance au travail (formations, augmentation de salaire, perspectives d’évolution dans l’entreprise…).

 

  • Co-construire les décisions et les plans d’action

Rien de tel pour reconnaître le travail des collaborateurs que de les responsabiliser un peu plus.

En co-construisant avec eux les objectifs de l’équipe, les décisions à prendre et les plans d’action à mettre en place, vous reconnaissez leur capacité à participer à la stratégie d’entreprise. Et ce, même s’ils sont à un poste purement opérationnel !

 

  • Instaurer des rituels de reconnaissance au travail

Pourquoi pas ritualiser la reconnaissance au travail en apportant le petit-déjeuner à votre équipe le vendredi matin ? Ou en proposant un afterwork tous les premiers jeudis du mois ? Lors de ces instants passés ensemble, vous pouvez échanger de manière plus informelle sur les projets en cours, ou bien tout simplement nouer des liens plus personnels avec chacun.

 

  • Célébrer les événements joyeux de la vie personnelle des collaborateurs

La vie professionnelle et la vie personnelle ne sont pas aussi dichotomiques qu’on l’entend parfois ! Bien entendu, il s’agit de respecter la vie privée de chacun. Mais, si vous connaissez la date d’anniversaire de vos collaborateurs, ou apprenez que l’un d’eux a atteint un accomplissement personnel à côté du travail, il peut être intéressant de célébrer cet instant avec lui.

Ecrivez-lui une carte à la main, laissez-lui un post-it sur son poste de travail, ou bien envoyez-lui un email pour le féliciter ou le célébrer. Ces gestes, aussi simples soient-ils, créent de la proximité avec vos équipes.

 

  • Lancer des applaudissements spontanés

Et si vous lanciez une salve d’applaudissements dans le bureau, sans crier gare ? Si la plupart des collaborateurs ne savent pas forcément qui est célébré, ce moment s’avère souvent sympathique… et le collaborateur qui a besoin d’un peu de reconnaissance s’en servira comme levier de motivation au travail.

 

  • Encourager la reconnaissance entre les pairs

Le manque de reconnaissance peut venir du manager, mais également des pairs avec qui l’on travaille au quotidien en équipe. N’hésitez donc pas à réunir, une fois par trimestre, vos équipes, et à leur proposer de faire un tour de table où ils expliquent ce pour quoi ils ont de la reconnaissance.

Certains vous diront qu’ils sont reconnaissants envers leur entreprise, d’autres salueront le travail de leur manager, mais d’autres feront également de gentils compliments à un collaborateur en particulier. De quoi augmenter la satisfaction au travail de chacun.

 

  • Organiser un team building orienté reconnaissance

Les managers ont tendance à axer leurs team buildings autour de la cohésion d’équipe ou de la productivité. Et si, de temps à autres, vous orientiez plutôt ces instants autour du simple fait de remercier vos équipes pour leur travail ?

Si vous optez pour ce choix, faites-le savoir clairement : vous êtes réunis ici tous ensemble pour célébrer les accomplissements de chacun, individuellement.

 

  • Valoriser les collaborateurs auprès de tierces personnes

Favoriser la reconnaissance au travail, c’est également valoriser ses collaborateurs auprès d’autres personnes qui travaillent de près ou de loin avec eux. Pourquoi pas faire savoir à votre supérieur hiérarchique que tel collaborateur est particulièrement engagé à son poste ? Ou à un client que tel autre fait un très bon travail sur son projet ?

Même si ces compliments ne remonteront pas forcément aux oreilles de l’intéressé, le fait de l’avoir valorisé influera forcément sur la posture que la tierce personne adoptera auprès de lui, et influencera donc positivement sur son environnement de travail.

 

Si certaines de ces 12 idées semblent aller de soi, d’autres demandent cependant aux managers de développer des compétences particulières. La reconnaissance au travail est une compétence managériale à part entière : fournissez à vos managers les clés pour réussir dans cet exercice en les accompagnant dans le développement de leur soft-skills.

Téléchargez notre guide gratuit pour tout savoir des soft-skills.

Je télécharge le guide Soft Skills

A propos de l'auteur

La rédaction

Team Eurécia

Contributeurs timides, les billets signés de la rédaction sont tous écrits avec passion !

Tous les articles