Ressources rh

 
Eurécia Blog
  • Cloud computing et Saas
  • 29/07/2013

La gestion commerciale passe aussi en SaaS

La gestion commerciale passe aussi en SaaS

Dans un contexte économique difficile où la réduction des coûts fait partie des sujets récurrents pour les petites entreprises, le SaaS s’illustre comme une solution financière raisonnable sans pour autant perdre en qualité.

Souhaitant toujours plus de simplicité, de rapidité et de flexibilité dans leur gestion commerciale, les entreprises se tournent ces dernières années vers les solutions de dématérialisation en mode SaaS (Software as a Service).

Votre entreprise s’interroge ou a l’intention de migrer vers les outils SaaS ?

Découvrez l’argumentaire en 4 points pour convaincre votre direction de franchir le pas !

1- Une utilisation simple

Un outil SaaS est avant tout disponible directement depuis un navigateur internet. Pour ne nommer que les principaux navigateurs web il existe sur le marché Google Chrome, Mozilla Firefox, Internet Explorer et Safari.

Profitant d’une approche web, un logiciel de gestion commerciale en ligne se veut ergonomique, simple de prise en main et intuitif. Le chef d’entreprise peut entre-autres consulter en temps réel l’état d’avancement de sa facturation, suivre sa trésorerie et contrôler de manière efficace les délais de paiement ou factures impayées.

2- Un mode de consommation flexible

Le SaaS se base sur le principe du « logiciel en tant que service », ou plus exactement sur une consommation à la demande. L’entrepreneur paye au départ un abonnement pour sa société, puis il peut ajouter selon son besoin d’autres modules complémentaires de gestion (e-commerce, caisse, service à la personne, etc.).

Le fonctionnement est donc flexible. Le chef d’entreprise peut commencer par la facturation en ligne (création des devis factures, saisie des bons de commande et bons de livraison, …). Puis avec la croissance de sa structure il pourra très simplement ajouter des utilisateurs supplémentaires (commercial, assistante, …) pour alors tendre vers une gestion commerciale collaborative.

3- Une optimisation du Time to Market

Le Time to Market, ou en français, le délai de mise en service sur le marché est fortement optimisé. L’utilisation du logiciel est immédiate car il suffit à l’entreprise d’ouvrir un compte pour la société directement sur internet.

Il n’est donc plus nécessaire d’attendre une livraison sur plusieurs jours ou d’effectuer une installation pendant plusieurs heures sur tous les postes de l’entreprise. Pour bénéficier du logiciel de gestion SaaS chaque utilisateur détient ses propres accès et mots de passe. En seulement quelques minutes les équipes peuvent donc passer à l’action !

4- Une amélioration de la qualité de services

En plus d’un prix ajustable selon la taille et les besoins de l’entreprise, les outils SaaS automatisent certaines tâches ; le plus souvent celles à faible valeur ajoutée pour la société.

Un tel fonctionnement permet d’éviter les erreurs humaines (mais n’empêche tout de même pas aux collaborateurs de vérifier l’exactitude des données). Le logiciel va automatiquement en 1 clic transformer un devis en facture, copier une dépense récurrente, alerter d’une facture en retard de paiement et configurer les mentions obligatoires à faire apparaître sur les documents comptables.

Un gain de temps non négligeable pour donner toutes les chances à l’entreprise de se concentrer sur son business, et donc de dégager du chiffre d’affaires !

Pour en savoir plus sur la gestion commerciale en SaaS découvrez, à titre d’exemple, la vidéo de présentation de l’éditeur Evoliz : https://www.evoliz.com/