Téléchargez votre modèle de rapport d'étonnement

Recueillez des informations précieuses pour votre entreprise grâce à notre trame de rapport d’étonnement !

Remis par le salarié à son manager quelques semaines après son arrivée, le rapport d'étonnement vous offre un regard neuf et spontané sur le fonctionnement interne de votre entreprise.

 

Vous souhaitez le mettre en place ?

Téléchargez notre modèle de rapport d'étonnement, il vous permettra de :

  • Faciliter l'intégration des nouvelles recrues et contribuer à leur engagement dans l’entreprise
  • Mettre en avant les axes d'amélioration et faire émerger des idées novatrices
  • D'accroître la performance en s'inscrivant dans un processus d'amélioration continue

 

Je télécharge le modèle

 

Les entreprises donnent de l'importance au recrutement et l'intégration. Pour cela, les ressources humaines peuvent demander à un nouveau collaborateur un rapport d'étonnement. Les salariés peuvent ainsi partager leur expérience, apporter des critiques ou de nouvelles idées sur le processus de recrutement et l'onboarding. C'est un véritable outil de management. Pour faciliter la rédaction, l'entreprise peut créer un modèle de rapport d'étonnement. Qu'est-ce qu'un rapport d'étonnement ? Que doit-il contenir ? Quel doit être son format ? Explications.

Rapport d'étonnement en entreprise : en quoi consiste-t-il ?

Le rapport d'étonnement trouve son origine au Japon. Des cadres les rédigeaient après une expérience à l'étranger ou une visite dans une autre entreprise. Les Anglo-saxons ont repris cette pratique.

Rapport d'étonnement : le regard d'un nouveau collaborateur sur l'entreprise

Le rapport d'étonnement consiste à demander à un nouveau salarié son avis et son expérience sur une situation. C'est généralement une analyse de ce qu'il a pu constater depuis qu'il a intégré l'entreprise, une nouvelle équipe ou après un changement d'organisation. Le collaborateur doit apporter un regard extérieur et critique, tout en étant constructif. Cela peut concerner un nouvel arrivant, mais aussi un salarié dans le cadre d'une mutation ou d'une fusion.

Les avantages du rapport d'étonnement pour l'employeur

Grâce au rapport d'étonnement, l'employeur dispose d'informations stratégiques sur son entreprise. Il évalue l'organisation interne de l'entreprise et la qualité d'intégration. Les ressources humaines peuvent proposer des pistes d'amélioration pour l'entreprise ou pour un service. Cela remet en question la gestion de la société dans le seul but de développer ses performances.

De son côté, le salarié se sent gratifié et peut proposer de nouvelles idées. Son intégration est facilitée puisque le rapport d'étonnement peut le guider et l'aider à se poser les bonnes questions.

Rapport d'étonnement : comment créer un modèle ?

Ce sont généralement les nouveaux collaborateurs qui doivent rédiger le rapport d'étonnement. Cela peut être des salariés en CDD ou en CDI, mais également des stagiaires ou des alternants. Il doit être rempli sur une période suffisamment longue, de quelques semaines à 2 mois, pour être neutre et complet. Au-delà de trois mois, le salarié est déjà imprégné de la culture de l'entreprise et la critique ne serait plus assez constructive. Il doit être réalisé au quotidien sur la période pour éviter les oublis. En amont, la société peut imposer un document, une trame bien précise. Comment rédiger un modèle de rapport d'étonnement ? Que doit-il contenir ?

Modèles de rapport d'étonnement : quelle forme ?

La forme du rapport d'étonnement est totalement libre. Il peut être laissé à la discrétion du salarié. L'entreprise peut également proposer une trame avec des rubriques ou des thèmes. Le rapport d'étonnement peut prendre plusieurs configurations :

  • Un questionnaire sous PDF, simplement créé avec un logiciel tel que Word et transmis par le manager ou les ressources humaines.
  • Un bilan oral avec le manager ou le service RH.
  • Un compte rendu écrit et rédigé entièrement par le salarié.
  • Un mix entre le questionnaire écrit et un entretien oral.

Rapport d'étonnement en entreprise : quelles informations doit-il contenir ?

Le contenu du rapport d'étonnement va dépendre de l'objectif qu'il remplit. À quoi va-t-il servir ? À qui est-il destiné ? Est-ce à la direction ou aux ressources humaines ? On peut toutefois distinguer plusieurs éléments communs. Des thèmes propres à chaque poste peuvent être ajoutés.

Les informations contextuelles sur le collaborateur

Ce sont les éléments liés au salarié et à son environnement de travail. Cela va être l'identité du salarié, le manager et le service de rattachement. Il est possible de préciser la date d'entrée dans l'entreprise, son travail, etc.

L'accueil du nouveau salarié dans l'entreprise et son intégration

Les collaborateurs peuvent s'exprimer sur les points positifs et négatifs de l'accueil dans la société. Ils peuvent ainsi suggérer une nouvelle manière de faire. De son côté, l'employeur peut identifier ce qui peut être amélioré pour l'intégration des nouveaux.

L'organisation de l'entreprise ou du service

L'employé peut s'exprimer sur sa vision de la société, aussi bien en matière de gestion, d'organisation. Il peut mettre en avant les points positifs, mais également les difficultés qu'il a pu rencontrer. Il peut énoncer ses interrogations et son étonnement.

L'analyse de la communication interne à l'entreprise envers ses collaborateurs

L'employé peut exprimer ses besoins sur l'information qu'il aurait aimé avoir et qu'il n'a pas eue, ou encore, celle qu'il estime plus importante que d'autres, etc.

L'exercice et les enjeux du poste de travail

Le salarié peut formuler ce qu'il a compris sur sa place dans son équipe, des enjeux de son poste. Il peut décrire les moyens dont il dispose pour y parvenir et ceux dont il aurait besoin. Il peut définir les différentes étapes pour la pratique de son activité, avancer des points d'amélioration et partager les éléments bloquants.

Rédiger un rapport d'étonnement : quelques conseils

Le rapport d'étonnement doit faciliter l'expression du collaborateur. Quelle que soit sa forme, il doit encourager les critiques et la créativité. Le salarié doit se sentir libre de formuler son opinion. Le rapport doit permettre d'obtenir une information structurée pour exploiter facilement les réponses.

Le modèle de rapport d'étonnement dépend de l'objectif de la société. Il vise généralement à améliorer le processus de recrutement et d'intégration dans les entreprises. Il peut aussi remettre en question le management d'une équipe.

Je télécharge le modèle