Tout savoir sur le seuil de rentabilité en entreprise

« Comment savoir si mon activité est performante ? »

Cette question vous taraude l’esprit ? Bonne nouvelle, vous êtes au bon endroit pour trouver la réponse à cette question. Si vous êtes à la tête d’une entreprise, vous avez sûrement défini des objectifs de croissance. Mais vous devez surtout être en mesure de savoir à quel moment votre activité devient rentable.

Pour cela, le seuil de rentabilité est un indicateur important. Il permet de connaître le montant de chiffre d'affaires nécessaire pour que votre société atteigne un équilibre financier selon ses charges fixes et variables.

Alors qu'est-ce que le seuil de rentabilité ? Comment est-il calculé ? On vous dit tout sur cet indicateur de performance.

 

Seuil de rentabilité : un indicateur pour une entreprise rentable

Il est indispensable pour une société de connaître son seuil de rentabilité, quels que soient son statut et son activité. Mais avant de passer à la calculette, revenons sur la notion de seuil de rentabilité.

Définition du seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité d'une entreprise représente le chiffre d'affaires minimum qu'une entreprise doit réaliser pour être rentable. Lorsque ce seuil est atteint, cela signifie que le chiffre d'affaires couvre les charges de l'entreprise.

Il doit être connu dès la création de l'entreprise et présenté dans le business plan. Il sert aussi de guide lorsqu'il est calculé chaque année.

Résultat du seuil de rentabilité : un guide pour la gestion de l'entreprise

Le résultat du seuil de rentabilité est exprimé en euros. Lorsque l'entreprise atteint le seuil de rentabilité, cela signifie qu'elle est à l'équilibre. Comme nous l’avons vu plus tôt, cela signifie que le chiffre d'affaires couvre les charges. En revanche, un chiffre d'affaires en dessous du seuil veut dire qu'elle subit des pertes. Enfin, la société réalise un bénéfice si le chiffre d'affaires est au-dessus.

 

Calculer le seuil de rentabilité d'une entreprise

Pour établir le seuil de rentabilité de votre entreprise, vous devez connaître vos charges fixes et variables. Le calcul se fait à partir du compte de résultat ou d'un prévisionnel financier. Quelles sont ces charges fixes et variables ? Comment évaluer cet outil indispensable à la gestion d'une société ? Explications.

Les données comptables utiles pour le calcul du seuil de rentabilité

Plusieurs données sont nécessaires pour réaliser ce calcul : les charges fixes et variables et le taux de marge des coûts variables (TMCV).

  • Le montant des dépenses fixes d'une entreprise : Les charges fixes ou de structure sont celles qui sont constantes et ne dépendent pas de son activité. Ce sont par exemple, les salaires et cotisations sociales, les impôts et taxes, les dotations aux amortissements, le loyer, les assurances, etc.

  • Les charges variables d'une entreprise : Ce sont les charges opérationnelles qui dépendent de l'activité de l'entreprise. Ce sont par exemple, les dépenses d'achat de produits, le coût de production, etc.

  • Le taux de marge des coûts variables : L'entreprise doit calculer son taux de marge des coûts variables (TMCV). Pour cela, elle doit connaître sa marge sur les coûts variables (MCV). Le MCV s'obtient par la différence entre le chiffre d'affaires prévisionnel et les coûts variables. Le calcul du taux de marge des coûts variables est le suivant : MCV / chiffre d'affaires. C'est un élément essentiel pour le calcul du seuil de rentabilité de l'entreprise.

Le calcul du taux de marge des coûts variables est le suivant : MCV / chiffre d'affaires. C'est un élément essentiel pour le calcul du seuil de rentabilité de l'entreprise.

 

Vous aimeriez avoir plus de visibilité sur la performance de votre entreprise ? Découvrez dans ce guide comment un suivi des temps digitalisé vous permet de mieux piloter votre activité et suivre votre rentabilité.

Je télécharge le guide

 

Formule de calcul du seuil de rentabilité en valeur

L'entreprise doit analyser son compte de résultat pour connaître son seuil de rentabilité en valeur. La méthode de calcul est la suivante : charges fixes / taux de marge des coûts variables.

Formule de calcul du seuil de rentabilité en volume

Le calcul en volume détermine la quantité unitaire de ventes nécessaire pour l'atteindre. La méthode est la suivante : (seuil de rentabilité en valeur x quantités vendues) / chiffre d'affaires.

Formule de calcul du point mort : quand le seuil de rentabilité est-il atteint ?

La notion de point mort est étroitement liée à celle du seuil de rentabilité. En effet, le point mort détermine le moment où l'entreprise atteint ce seuil. Le calcul est le suivant : seuil de rentabilité en valeur / (chiffre d'affaires prévisionnel / 365).

Seuil de rentabilité : nos conseils pour son calcul

Pour bien apprécier le seuil de rentabilité d'une entreprise, il est important de prendre en compte les données HT, c'est-à-dire sans la TVA. Il est également préférable d'arrondir à l'unité supérieure les charges fixes pour anticiper les éventuelles augmentations. Votre calcul doit aussi prévoir une marge d'erreur pour les imprévus. À ce titre, il est conseillé d'envisager plusieurs scénarios en cas de diminution des ventes prévisionnelles ou d'augmentation du coût de production, etc.

Par ailleurs, il est utile de faire un calcul par domaine d'activité stratégique. Ainsi, chaque branche peut avoir ses propres objectifs et la société sait qu'elle est la plus rentable.

Ce calcul est à faire plusieurs fois dans l'année. La société doit déterminer son point mort chaque mois pour une meilleure gestion et anticipation. Il est aussi nécessaire de recalculer ce seuil en prenant en compte un nouvel élément tel qu'un coût supplémentaire, une embauche, etc.

Seuil de rentabilité d'une entreprise : comment l'améliorer ?

Une société peut améliorer son seuil de rentabilité grâce à une diminution des coûts fixes et/ou une augmentation du taux de marge des coûts variables. Voici quelques pistes :

  • Perfectionner les performances de production ;
  • Améliorer la gestion des stocks ;
  • Analyser les dépenses de chaque poste pour savoir lesquelles peuvent être réduites ;
  • Changer de fournisseurs, etc.

Le seuil de rentabilité est un outil important pour la gestion d'une entreprise. Il peut être utile de se faire assister par un expert-comptable pour atteindre un objectif rentable.

Vous aimeriez mieux suivre la rentabilité de votre entreprise ? Analyser vos coûts, marge et la rentabilité par projet ou par client ? Testez gratuitement pendant 30 jours le module temps et activité d’Eurécia et suivez le ROI de vos projets à la loupe.

Je découvre le module Temps et Activités